BILLY ELLIOT

Billy (Jamie Bell) est un enfant de 11 ans en 1984. Il vit dans une ville minière en Angleterre, dans une maison de brique identique à toutes celles du voisinage avec son père Jackie (Gary Lewis), son grand frère Tony (Jamie Draven) et sa grand-mère (Jean Heywood). Sa mère est décédée. Son père et son frère ont un métier identique à celui de tous les hommes du voisinage : mineur de fond. Billy, lui, est encore jeune, il va à l’école et prend des cours de boxe après la classe. Son père l’y accompagne et le pousse, croyant qu’une réussite dans ce domaine les sortira de l’embarras financier dans lequel ils sont. Mais la boxe ne lui plaît pas et il préférerait faire de la danse comme les filles à l’autre bout du gymnase. Alors, en secret de son père, il va à la danse plutôt qu’à la boxe. Il a du talent et son professeur, Madame Wilkinson (Julie Walters), le pousse à poursuivre dans cette voie et à tenter d’entrer dans une école de danse renommée où il pourra apprendre plus que ce qu’elle peut lui enseigner. Ceci nécessite naturellement de révéler la vérité au père qui a par ailleurs d’autres soucis, la mine étant menacée de fermeture par le gouvernement de Margaret Thatcher, comme toutes les autres mines d’Angleterre à la même époque. Le père comprendra finalement que son mode de vie ne sera pas sauvé : il renonce à faire grève pour payer ces dépenses pour Billy alors que Tony tient jusqu’au bout, il accepte de voir son fils tenter d’avoir un avenir meilleur par la danse malgré ses préjugés. Il assiste et finit par accompagner les bouleversements dans son pays, dans sa communauté et dans sa famille. Billy réussit alors l’examen d’entrée à l’école de danse.