Fosse N°11 de Loos-en-Gohelle

Commune :                             Loos en Gohelle

N° de la fosse :                       Fosse 11 de Lens

Nom :                                      Pierre Destombes

Compagnie :                           Lens

Date de construction :            4 janvier 1891 à 1894

Date de l’extraction :

Date de fonçage :                   1893

Hauteur du chevalement :

Profondeur du puits :              852 mètres

Diamètre du puits :                 4.80 mètres

Fin de l’extraction :                 1949

Date de fermeture :                 le 31 janvier 1986

Date de remblayage :             1987

Propriétaire :                           1990,  la commune de Loos-en-Gohelle

En 2009 un appel d’offre est publié pour rénover et aménager le site 11/19 :

Les travaux ont pour objet la réfection des parements maçonnés du mur de soutènement, la pose d’une nouvelle clôture en tête et le nettoyage de graffitis. Le but est d’obtenir un ouvrage propre, sain, stable et sécurisant vis à vis des domaines publics et privés . Un plan Lumière a été défini pour le site du 11/19. Le conseil régional et EDF ont sélectionné le dossier dans le cadre d’un appel à projets, et la définition des modalités de mise en lumière va être conduite par une équipe composée d’un architecte, d’un urbaniste et d’un éclairagiste, le projet est d’utiliser des leds qui consomment huit fois moins qu’un dispositif à incandescence classique. Le but est de valoriser le bâti, rehausser la présence nocturne du site dans le paysage et peut-être créer des continuités avec d’autres lieux de l’histoire minière, notamment les terrils et chevalets.

Deux fois par semaine, en juillet et Aout, la chaine des terrils propose des visites guidées du site 11/19.

Pour préserver notre patrimoine industriel Jean-François Caron, maire de Loos-en-Gohelle et président de l’association BMU, a recensé pendant 6 années le patrimoine minier du Nord-Pas-de-Calais qui s’étend sur un territoire de 120 Km. C’est la première candidature en France d’un patrimoine industriel, d’Auchel à la frontière Belge, la tâche s’annonçait ambitieuse et ardue. Avec nos 600 cités minières, les 300 terrils, les chevalements et quatre-vingt-sept communes sont concernées par le classement. Après 10 années de travail, le bassin minier a été inscrit le 31 juin 2012 au patrimoine de l’Unesco

2002

Création de l’association Bassin minier UNESCO ( BMU )

2010

Dépôt du dossier à l’inscription du Bassin minier à l’Unesco.

2012          

31 juillet en Russie, le bassin minier est inscrit à l’Unesco

Les deux terrils de la fosse 11/19 sont appelés les jumeaux et  culminent à 186 mètres. ils  sont désormais les plus hauts terrils d’Europe.