L’implication des femmes sur L’exploitation Minière

HISTORIQUE: Au début de l’exploitation minière, les femmes et les jeunes filles seront employées dès l’âge de 12 ans comme herscheuses dans les galeries pour transporter des paniers en osier de plus de 50 Kg ou tirer les wagonnets de charbon. Elles étaient plus de 4000 au début du XIXe .

TENUE DE TRAVAIL: Elles sont coiffées d’une étoffe ou d’un foulard qui entoure leur chevelure pour se protéger des poussières qui leur donnera leur nom de cafus ou mahus dans les mines de Liévin. Elles sont aussi habillées d’une blouse bleue ou noire et chaussées de sabots.

L’INTERDICTION: A la fin du XIXe siècle, une loi interdit le travail des femmes au fond (13 décembre 1889).

APRES L’INTERDICTION: Les femmes seront  employées au  jour pour divers travaux dont celui de trieuses sur les tapis de chargement. Elles séparent le schiste du charbon mais elles étaient aussi employées dans les lampisteries et  ces femmes nommées « lampistes »  étaient chargées de l’entretien, le nettoyage et la distribution des lampes.