Nouvelle pub pour AREVA

Areva la déclinera sur les écrans de cinéma avec, en appui, la presse et internet. Il s’agit d’un « film d’animation de 60 secondes qui raconte l’histoire de l’énergie comme vecteur du progrès humain depuis l’antiquité. L’originalité visuelle et musicale qui a fait le succès du spot précédent, «Experts en énergie», reste de mise », précise la société dans un communiqué. Confiée à l’agence Euro RSCG C&O et Havas Media International, la campagne dispose d’un budget de 15,5 millions d’euros. Le film, « qui a mobilisé quelque 100 personnes durant dix mois a été réalisé par H5. La musique qui le clôture est à nouveau ce vieux tube des années 80: Funkytown (Lipps Inc., Steven Greenberg, réorchestration par le London symphony orchestra).

Pour Jacques-Emmanuel Saulnier, directeur de la communication d’Areva, « Ce nouveau film valorise l’offre du groupe, qui propose des solutions faiblement émettrices de CO2 pour produire de l’électricité. Mais il va plus loin en resituant leur contribution à l’échelle de l’humanité, de ce qui a été fait et de ce qu’il reste à faire. En ce sens, il est porteur d’enthousiasme et d’humilité ».

La campagne publicitaire du groupe nucléaire Areva, un film d’animation qui retrace «l’épopée de l’énergie» de l’Antiquité à nos jours, fait grincer des dents chez les écologistes, au point que certains veulent la faire interdire. L’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) devait être saisie mardi soir par l’eurodéputée Corinne Lepage et l’avocat en droit de l’environnement Arnaud Gossement, qui travaille avec elle.