Qu’est-ce qu’un coron?

Un coron est constitué de plusieurs habitations où les ouvriers, souvent des miniers, vivent en famille. Les habiations sont collées les unes aux autres et une ruelle sépare les corons d’en face. Ces maisons sont basses. La plupart du temps ces corons appartiennent aux entreprises employant les habitants du coron. Elles sont souvent situées à côté des mines où les habitants y travaillent.

Ils vivent en famille dans une habitation trés étroite qui est constitué d’un étage et d’un petit potager a l’arrière. Au rez-de chausseé, une cuisine et une salle à manger s’y trouvent. Les toilettes se trouvent dehors. A l’étage il y a deux chambres : souvent une pour les parents et une pour les enfants qu’y sont parfois nombreux. Les murs en briques ne sont pas épais et les voisins peuvent tout entendre : il n’y pas vraiment de vie privée. Il y a trés peu de fenêtre.

De nos jours, les corons existent toujours. Ils sont plus espacés et plus grand, mais ce sont toujours des rues monotones .Il y a très peu de corons hors du Nord-Pas de Calais. Mais souvent les corons ont donnés lieu aux cités ouvrières.

Une chanson et un livre parlant des corons

Une chanson de Pierre Bachelet s’intitulant Les corons résume la vie dans ceux-ci : « Le Nord c’était les corons, la terre c’était le charbon, le ciel c’étaient l’horizon, les hommes des mineurs de fond ». Les habitants des corons n’étaient qu’à la mine ou chez eux : ils n’avaient presque aucune vie extérieure ormis le week-end. Un livre d’Emile Zola, Germinal décrit aussi la difficile vie des corons et de la mine de charbon. Les deux sont trés souvent liés.